Lac des cygnes

Acheter des billets
Août 2022 Next
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Synopsis

Acte I
Fête d'anniversaire de Siegfried dans le jardin du château Pour célébrer le dix-huitième anniversaire de Siegfried, Alexandre et les courtisans et voisins lui ont organisé une fête surprise dans le jardin du château. Le tuteur du prince, Von Rasposen, est irrité par les relations amicales de Siegfried et Alexander avec les paysans locaux. Les festivités sont interrompues par l'arrivée de la Reine, mère du Prince. Elle présente à son fils une bague lui rappelant son futur rôle de successeur au trône : il devra bientôt choisir une épouse. Siegfried est abattu à l'idée que sa jeunesse tire à sa fin. Alors que l'obscurité tombe, lui et Alexander réfléchissent à l'avenir. Ils décident d'explorer la forêt environnante.

Acte II
La rencontre avec Odette Perdus dans la forêt, Siegfried et Alexandre arrivent au bord d'un grand lac. Un énorme oiseau de proie qui tourne en rond les remplit de peur : c'est comme si la forme de Von Rasposen les espionnait toujours. L'oiseau de proie - en fait le méchant magicien Von Rothbart - fait sortir un cygne du lac sombre, qui prend une forme humaine. Dans Odette, la reine des cygnes et sa suite de filles-cygnes, Siegfried croit avoir trouvé la réalisation de son idéal de sincérité et de simplicité. Entouré de ces formes pures, il est envahi de joie. Il jure de rester à jamais fidèle à ses idéaux.

Acte III
La trahison Au cours d'un bal au château, plusieurs futures mariées sont présentées à Siegfried. Mais à la stupéfaction des invités et à l'alarme de sa mère, Siegfried refuse de faire un choix; toute la pompe et la splendeur contrastent fortement avec la pureté de la vision vécue au bord du lac. Von Rasposen annonce les derniers invités : Von Rothbart, sa fille Odile et leur suite. Siegfried imagine que le cygne noir, Odile, est une manifestation de la reine des cygnes blancs, Odette, mais il hésite toujours. Von Rothbart et Odile l'aveuglent avec une démonstration sensuelle d'une virtuosité éblouissante. Au grand désarroi d'Alexandre, Siegfried cède et offre la bague à Odile. Trop tard, il se rend compte qu'il a trahi son idéal, Odette. Frappé, il s'enfuit vers le lac, désespéré.

Acte IV
La réconciliation avec Odette Désabusées et trahies, Odette et les cygnes s'attardent au bord du lac éclairé par la lune, où Siegfried les retrouve. Odette pardonne à Siegfried et tente de le réconforter en lui disant qu'il doit apprendre à vivre avec la réalité. Von Rothbart essaie de chasser Siegfried du lac, mais bien que Siegfried parvienne à le défier, il se noie dans les eaux. Von Rasposen abandonne sa vaine recherche du Prince, tandis qu'Alexandre découvre le corps sans vie de son ami. Dans Alexandre, les idéaux de Siegfried perdureront.

Programme et distribution

Conducteur
David Colman
Odette/Odile
Tatiana Melnik
Aliya Tanykpayeva
Ellina Pokhodnykh
Siegfried
Gergély Leblanc
Dmitri Timofeev
Gergő Ármin Balázsi
Rothbart
Mikalai Radziush
Takaaki Okajima
Vladyslav Melnyk
Iurii Kekalo
Alexandre
Gaetano Cottonaro
András Rónai
Valério Palumbo

Opéra d'État hongrois

L'Opéra d'État hongrois (hongrois : Magyar Állami Operaház , prononcé [ˈmɒɟɒɾ ˈaːllɒmi ˈopɛɾɒhaːz]) est une salle d'opéra de style néorenaissance, située à Budapest. Il héberge l'opéra national de Hongrie.

 

Avant 1873, la ville de Budapest n'existait pas, seules existaient Buda, Pest et Óbuda. À cette date, ces trois villes furent réunies et Budapest est née. Le tourisme a connu une expansion considérable entraînant la construction de cafés et de restaurants. La nécessité d'une salle d'opéra s'est rapidement faite sentir pour promouvoir la culture.

 

L'empereur François-Joseph d'Autriche-Hongrie confie à Miklós Ybl, un des architectes hongrois le plus coté du xixe siècle, le soin de réaliser l'ouvrage. La construction dure 9 ans, de 1875 au 27 septembre 1884, date de l'inauguration.

 

Le bâtiment, richement décoré, est considéré comme un chef-d'œuvre d'architecture néorenaissance avec, cependant, des éléments de style baroque. L'ornementation est réalisée par des artistes hongrois renommés à l'époque : Bertalan Székely,Mór Than et Károly Lotz. Bien que le bâtiment ne soit pas considéré comme le plus important, son esthétique et sonacoustique le classent parmi les premières salles d'opéra dans le monde.

 

Le bâtiment

 

L'auditorium de 1261 places, en forme de fer à cheval (d'après les calculs réalisés en 1970 par un groupe d'architectes internationaux), a la troisième meilleure acoustique en Europe après la Scala et l'Opéra Garnier. Bien que beaucoup de salles aient été construites depuis, l'Opéra national de Hongrie reste parmi les meilleurs en termes d'acoustique.

Sur la façade du bâtiment trônent les statues de Ferenc Erkel, compositeur de l'Himnusz, hymne national hongrois, du premier directeur de l'opéra et à l'origine de laSociété philharmonique de Budapest, ainsi que celle de Franz Liszt, le compositeur hongrois bien connu.

Chaque saison s'étend du mois de septembre à la fin du mois de juin. Outre la présentation d'opéras, le bâtiment abrite le Ballet national hongrois.

Beaucoup d'artistes de renom ont été invités à se produire. Parmi ceux-ci, le compositeur Gustav Mahler qui a également été chef d'orchestre à Budapest de 1888 à1891 et Otto Klemperer qui a été le directeur musical pendant trois ans de 1947 à 1950.

Des travaux de rénovation importants sont entrepris en 1980 sur des fonds de l'état hongrois. Ils durent jusqu'en 1984. La réouverture de la salle a lieu le27 septembre 1984, soit exactement 100 ans après son ouverture initiale.

Le second opéra national est le théâtre Erkel (hu). Il est bien plus grand et abrite également un ballet.

Des visites guidées en six langues (En français notamment) ont lieu tous les jours à 15 et 16 heures.

Événements associés