La Gioconda

Acheter des billets
Juin 2022
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di

Argument

 

L'action se déroule à Venise au xviie siècle.

Enzo Grimaldi, un noble banni de Venise, revient déguisé en marin. Il est aimé par la cantatrice Gioconda, mais aime Laura, la femme du grand conseiller Alvise. Barnaba, un espion qui désire Gioconda mais qu'elle repousse, reconnait Enzo et le dénonce au conseil.

Enzo et Laura se rencontrent secrètement à bord de son navire. Gioconda les surpend mais reconnaissant en Laura celle qui avait sauvé sa mère aveugle, La Cieca, injustement accusée de sorcellerie par Barnaba, elle les avertit de l'arrivée prochaine de ce dernier pour les arrêter. Laura s'échappe et Enzo met le feu à son navire avant de s'enfuir avec Gioconda.

Alvise, ayant découvert la liaison de sa femme, la contraint à prendre un poison, mais Gioconda y substitue un somnifère et réussit à la transporter chez elle, où Enzo doit la retrouver. Pour les sauver, Gioconda promet à Barnaba de se donner à lui. Une fois Enzo et Laura enfuis, Gioconda prend le poison qui était destiné à Laura. Lorsque Barnaba arrive pour toucher sa « récompense », il la trouve agonisante ; furieux et dans un dernier geste de vengeance, il lui dit à l'oreille qu'il a fait noyer sa mère La Cieca, mais en vain : Gioconda est déjà morte.

Programme et distribution

Chef d'orchestre : Frédéric Chaslin
Mise en scène : Davide Livermore
Décors : Giò Forma
Costumes : Mariana Fracasso
Lumières : Antonio Castro


Cast


Mona Lisa : Sonya Yoncheva
Laura : Daniela Barcellona
Alvise Badoero : Erwin Schrott
L'aveugle : Judith Kutasi
Enzo Grimaldo : Fabio Sartori
Barnaba : Roberto Frontali
Zuàne : Fabrizio Beggi
Isèpo : Francesco Pittari

Teatro alla Scala

La Scala de Milan, en italien Teatro alla Scala (ou simplement la Scala) à Milan, datant de 1778, est un théâtre d'opéra italien.

Avec le Teatro San Carlo de Naples, qui date de la même époque, et la Fenice de Venise, bâti quatre ans après, la Scala fait partie des salles d'opéra italiennes de renommée internationale.
 

L'opéra a été construit en deux ans par l'architecte Giuseppe Piermarini sur la commande de Marie-Thérèse d'Autriche après la destruction par le feu de l'ancien théâtre ducal. Il a été inauguré le 3 août 1778 en présence de l'archiduc Ferdinand d'Autriche avec l'opéra l'Europa riconosciuta d'Antonio Salieri et le ballet Apollo placato de Giuseppe Canziani. Le site choisi est celui de l'église Santa Maria della Scala (« Vierge à l'échelle ») qui fut démolie à cette occasion, laissant son nom au théâtre et son patrimoine artistique à l'église voisine de San Fedele.

Ce théâtre vit l'évolution de l'opéra italien avec Domenico Cimarosa, la création de plusieurs opéras majeurs du répertoire italien dont le Il turco in Italia de Rossini, Il Pirata (1827) et surtout Norma (1831) de Vincenzo Bellini. La salle souffre cependant de la concurrence des autres sites dont le Teatro Carcano situé dans la même ville et qui voit la création de plusieurs œuvres majeures.

C'est Giuseppe Verdi qui y fait les premières de plusieurs grandes œuvres et qui permet à la salle de parvenir au prestige actuel, même si ce dernier délaisse le lieu à partir de 1845. La Scala donne encore des représentations prestigieuses mais il n' y a plus guère de création majeure. Verdi revient alors avec Aida en 1872 (créée en Égypte l'année précédente), Otello (1887) et Falstaff en 1893.

La Scala a donné de nombreuses représentations des opéras de Richard Wagner ainsi que ceux des post-véristes.

Événements associés